En-tête

Mai 2017

Manifestations scientifiques

Présentation du numéro de Clio. Femmes, genre, histoire

Judaïsme(s) et religion

3 mai - Rencontre-débat - EHESS, Paris

La « tradition religieuse juive » assigne aux femmes et aux hommes des rôles, des obligations et des droits tout à fait différents. Non seulement les Écritures et leurs interprétations, les gestes quotidiens et les rituels festifs, mais encore les coutumes et le droit rabbinique (halakha) se conjuguent pour proposer des règles, des conceptions et des représentations des relations entre les sexes. Mais cette tradition s’est aussi épanouie dans des contextes historiques multiples, laissant place à des évolutions, des influences et des contestations : c’est cette diversité des « arrangements de genre » au sein du judaïsme que le numéro 44/2016 de Clio explore. A l’occasion de sa sortie, une rencontre-débat, animée par Sylvie Steinberg (CRH), réunira les auteur.e.s du numéro ainsi que Patrick Farges (Université Paris 3/CEREG), Natalia Muchnik (CRH) et Sophie Nordmann (EPHE-GSRL).

Lire la suite

L’histoire au service d’un État-nation depuis 1925

9 mai - Conférence - Musée d'art et d'histoire du judaïsme, Paris

La fondation en 1925 de l'Université Hébraïque de Jérusalem ouvre à un nouveau paradigme dans l’historiographie. Devenue un centre majeur pour les études juives (avec Gershom Scholem, Yitzhak Baer, Yosef Klausner ou Yehezkel Kaufmann ), elle a été le lieu d'une relecture sioniste de l'histoire des Juifs. Lors de cette séance du cycle De l'histoire juive à l'histoire des Juifs, coordonné par Sylvie Anne Goldberg (EJ), interviendront  Maxence Klein (doctorant en co-tutelle à l'EHESS et à l'UNIL. Ses travaux de recherches, co-dirigés par Sylvie Anne Goldberg et Jacques Ehrenfreund, portent sur le sionisme de langue allemande du début du XXe siècle jusqu'aux années 1930) et Jacques Ehrenfreund (professeur à l’université de Lausanne où il est titulaire de la Chaire d’histoire des juifs et du judaïsme - qui s’intéresse à la question de la construction des groupes et des identités sociales à l’ère de la nationalisation des sociétés européennes et au rôle rempli par les héritages religieux dans ce cadre).

Lire la suite

Les nouvelles données sérielles dans les études environnementales

11 mai - Demi-journée d'étude - Maison des Océans, Paris

Dans le cadre du séminaire de Marc Elie (CERCEC) et d'Alice Ingold (GRHEN), Histoire, sources et récits historiques dans les études environnementales, cette deuxième matinée interrogera ce que les nouvelles données environnementales font à l’histoire et vice-versa. Des masses de données « historiques » submergent les études environnementales : produites par les sciences du système terre, ces mégadonnées, souvent caractérisées par leur aspect planétaire, entendent donner à voir des évolutions de longue durée. Elles interpellent les sciences humaines et sociales à la fois dans leurs méthodes de constitution et dans leurs usages. Plusieurs questions s’entrecroisent ici : l’interdisciplinarité, puisque c’est la plupart du temps sur la base d’une coopération entre chercheurs des sciences humaines et chercheurs des sciences du système terre que des corpus sont constitués ; le problème de la construction en histoire de séries à partir de données sur le monde naturel produites à des fins autres que l’analyse historique. Est-il possible de constituer ces données en corpus historiques pertinents pour les recherches en sciences humaines ? De quelles opérations d’agrégation ou de modélisation ces données sont-elles issues ?

Lire la suite

L'évolution des consommations d'opiacées en Iran et en Grèce

11 mai - Demi-journée d'étude - EHESS, Paris

Avec Maziyar Ghiabi (post-doctorant Oxford University) et Konstantinos Gkotsinas (docteur EHESS, membre rattaché au CRH), l’un iranien, l’autre grec, nous aborderons, dans cette séance du cycle Consommations et prohibitions des drogues : approche transversale, la question de la consommation d’opium, puis d’héroïne, sur un temps long. L’Iran, au cœur du Croissant d’or, et la Grèce, porte d’entrée en Europe des hommes et des marchandises d’Orient, sont des terrains d’observation privilégiés pour comprendre l’évolution des consommations d’opiacés et leurs ressorts culturels et sociaux. De par ses échanges ancestraux avec le Proche Orient, la Grèce est le pays qui a probablement connu la plus précoce et la plus forte pénétration des drogues venant d’Orient, le cannabis et l’héroïne, dans les premières décennies du XXe siècle. Au point que dans l’entre deux guerres la diffusion de la consommation d’opiacés pousse les autorités publiques et sanitaires à une vaste campagne de répression des usagers et des revendeurs, les centres de désintoxication intégrant le dispositif prohibitionniste.

Lire la suite

De la philanthropie à la protection sociale en Europe centrale et du sud-est

12 mai - Mini Labex Tepsis - EHESS, Paris

La 4e et dernière session du cycle des mini ateliers du Labex Tepsis De la philanthropie à la protection sociale en Europe centrale et du sud-est, porté par Morgane Labbé (ESOPP) et co-organisé avec Fabio Giomi (CETOBAC), sera consacrée à la question des migrations et de la protection sociale : quel welfare pour les émigrants ? Quelle protection sociale existait-il pour les migrants, quelles formes prirent les organisations philanthropiques envers les populations migrantes et les communautés dispersées par les migrations ? Comment des institutions liant la protection à l’appartenance à un territoire (municipalité, État provincial, etc.) s’adaptèrent-elles à des populations mobiles ? Cette session s’interrogera ainsi aux formes transnationales de la philanthropie et de la protection sociale avec la participation d'Andrea Komslosy (Université de Vienne), Andreas Guidi (CETOBAC/Université d'Humboldt), Barbara Lambauer (Université Paris 1-SIRICE) et Claire Morelon (Université d'Oxford).

Lire la suite

Le droit, la communauté et le marché

Une enquête en cours sur la Toscane au XVIIIe siècle

15 mai - Les Rencontres du GEHM - EHESS, Paris

Pour sa dernière Rencontre, le GEHM accueillera Francesca Trivellato de Yale University. Elle posera la question si la ville de Florence à Renaissance a été le berceau du capitalisme et de l’individualisme occidental.  La présentation s’appuie sur une analyse en cours de près de 5 000 contrats de sociétés en commandite enregistrées à Florence de 1445 à 1808. Depuis Max Weber, les chercheurs ont attribué aux sociétés en commandite un rôle crucial dans le développement du capitalisme occidental, mais à ce jour, aucune étude empirique d’ensemble n’a montré qui utilisait ce type de contrat, quand, et à quelles fins. Le projet croise la tradition inaugurée par l’étude de David Herlihy et Christiane Klapisch-Zuber sur le catasto de 1427 avec les approches issues de la nouvelle histoire économique institutionnelle et des humanités numériques. Les résultats préliminaires suggèrent que les technologies de l’information et les préjugés religieux importent autant, sinon plus, que les droits de propriété pour la circulation du crédit dans l’Europe préindustrielle.

Lire la suite

Autour de l'ouvrage de Dolf Oehler
Juin 1848, Le Spleen contre l'oubli
Baudelaire, Flaubert, Heine, Herzen, Marx

19 mai - Rencontre - EHESS, Paris

La thèse du livre Dolf Oehler, d'abord publié chez Payot en 1996, est que les journées de juin 1848, marquées par le massacre des insurgés, ont été un événement refoulé, enseveli, non seulement dans l'historiographie, mais dans les textes littéraires: c'est donc dans ces textes que Dolf Oehler s'attache à les retrouver. La modernité littéraire est au cœur du livre, avec Baudelaire et Flaubert, mais D. Oehler aborde aussi des auteurs moins lus, Hippolyte Castille et Alphonse Toussenel, ou l'émigré russe Alexandre Herzen. Il s'appuie également sur des textes d'Heinrich Heine, et du jeune Karl Marx (absent de l'édition de 1996). Oehler montre comment l'intensité du débat littéraire sur le traumatisme de Juin n'a cessé de croître entre 1848 et 1871 à mesure que les événements s'éloignaient, alors même que le débat politique, lui, s'estompait au contraire avec le souvenir. La rencontre, organisée avec le soutien du CRH, des éditions La Fabrique et de la Société d'histoire de la Révolution de 1848 et des révolutions du XIXe siècle, réunira, en présence de l'auteur : Thomas Bouchet (Université de Bourgogne-Centre Georges Chevrier), Alexandre Frondizi (Sciences Po-CHSP), Maurizio Gribaudi (CRH), Louis Hincker (Université de Valenciennes-CALHISTE) et Judith Lyon-Caen (CRH).

Lire la suite

Autour de l'ouvrage de Sylvie Steinberg
Une tache au front
La bâtardise aux XVIe et XVIIe siècles

22 mai - Les Lundis du CRH - EHESS, Paris

Ce livre examine le problème des bâtards à travers un questionnement sur l’appartenance familiale et la filiation, dans une triple perspective anthropologique, sociologique et historique. Confrontant études de cas, réflexions juridiques et représentations littéraires, Sylvie Steinberg montre en quoi cela fut, paradoxalement, un pivot de l’ordre absolutiste. Qu’ils soient issus de la paysannerie ou de l’aristocratie, les bâtards furent au centre de débats juridiques et moraux, portant sur les comportements des individus et des groupes, et se trouvèrent à partir de la fin du XVIe siècle au cœur du dispositif de mise en discipline de la société. La loi de 1600, qui exigeait une naissance légitime ou légitimée de tout membre de la noblesse, faisait entrer en conflit règles de filiations et conditions sociales. Elle donna à l’État un droit de regard sur des questions qui relevaient auparavant de l’ordre privé. Par-delà droit et théologie, cette histoire de la filiation aborde enfin la dimension vécue des liens entre enfants et parents, qui ne se réduisaient pas aux problèmes de nom et de patrimoine. Entre les « sans-familles » et leurs parents, l’amour, l’attachement, les sentiments de possession ou d’exclusion composaient un tableau changeant des normes et des comportements, en une interrogation qui vient jusqu’à nous. Animé par Fanny Cosandey (CRH), et après une rapide présentation du livre par l’auteure, le débat sera ouvert par les interventions de Corinne Fortier (CNRS, LAS), Nancy L. Green (CRH) et Paolo Napoli (CENJ-Yan Thomas).

Lire la suite

Regards et résistances

Performances, archives et les figurants de l'Histoire

30 mai - Journée d'étude - Institut d'études avancées, Paris

La journée d’étude organisée par Elizabeth Claire (Groupe Genre du CRH), Felicia McCarren (Tulane University/IEA Paris) et Jean-Pierre LeGlaunec (Université de Sherbrooke), avec le soutien du CRH et du CRAL, rassemblera un groupe de chercheurs (enseignants, étudiants) historiens du spectacle, de l’esclavage et des arts vivants. L’objectif est d’explorer, au plus près des sources, des archives et des images, la mise en scène des regards (des acteurs, des spectateurs comme des chercheurs) sur ce qui résiste, désoriente, se déplace dans des performances aux traces infimes, disparues ou à reconstruire. La journée d’étude permettra d’interroger le rôle des figurants dans l’histoire. Que nous disent les femmes et les hommes dont on ne voit dans les sources que les silhouettes, les ombres, les jeux de rôles et les figures (des visages, des pas de danse, des mises en scène) tronquées? Comment rendre compte, « visibiliser », « présenter » ces figures altérées productrices de sociabilités, de rencontres et de relations de pouvoir? Les communications porteront sur l’espace atlantique (Louisiane, Antilles, France) à l’époque moderne et contemporaine.

Lire la suite

---

Chercheurs étrangers accueillis
au CRH

Chercheurs invités par l'EHESS

Helmut Reimitz (Princeton University)

20 avril et 10, 12 mai - Conférences - EHESS, Paris

Helmut Reimitz, invité par Pierre Monnet (AHLoMA), est professeur au département d’histoire de l’Université de Princeton. Ses champs de recherche et d’études couvrent l’antiquité tardive et les débuts du Moyen Âg (30p-1200). Après une thèse sur la production historiographique de Saint-Amand à l’époque carolingienne, ses enquêtes se sont consacrées à la notion de frontière et de contact dans les marges autrichiennes pendant le haut Moyen Âge franc, la construction des communautés ethniques et des identités locales dans les premiers royaumes francs, les contacts entre Romains et « Barbares » dans la transition de l’antiquité tardive au Moyen Âge, domaines sur lesquels il a publié ou co-édité une dizaine de monographies et une quarantaine d’articles en anglais et en allemand. Son projet actuel touche à la question du pluralisme des lois dans les constructions territoriales, royales et politiques issues de la fragmentation de l’Empire romain en Occident, plus spécialement de la fonction et l’emploi du droit romain dans le monde post-romain, au profit de l’observation de la mise en place d’un pluralisme juridique (legal pluralism) qui influencera le paysage juridique européen pendant plusieurs siècles.

Lire la suite

Guillermo Zermeño Padilla (El Colegio de Mexico)

26 avril et 10 mai  - Conférences - EHESS, Paris

Guillermo Zermeño, invité par Jordi Canal (GEI), est enseignant chercheur en histoire au Colegio de Mexico. Il enseigne la théorie de l’histoire, l’historiographie et l’histoire culturelle et intellectuelle. Il a publié de nombreux ouvrages, parmi lesquels La cultura moderna de la historia. Una aproximación teórica e historiográfica (2002), Entre Allemagne et Mexique XIXe-XXe siecle (2013)  et Antijesuitismo y Filojesuitismo. Dos identidades ante la restauración (2014).

Lire la suite

Carsten Porskrog Rasmussen (Musée de Sonderjylland et Université d'Aarhus)

3, 5, 19 et 23 mai - Conférences - EHESS, Paris

Carsten Porskrog Rasmussen est conservateur en chef au département d’histoire du Musée de Sønderjylland (Schleswig du Nord) et professeur (externe) à l’Université d'Aarhus (Danemark). Ancien président de la Danish Agricultural History Society, spécialiste de l’histoire des sociétés rurales scandinaves, ses travaux sont orientés vers les processus qui ont transformé les campagnes danoises au cours de la période moderne et contemporaine. Invité par Gérard Béaur (ERHIMOR), il présentera ses recherches qui s’attachent ainsi à définir le fonctionnement du système domanial qui a longtemps été caractéristique de l’Europe du Nord, et à en marquer les implications familiales, sociales et économiques. Elles prennent en compte les changements subis par le système de droits de propriété affecté par les réformes agraires entreprises par l’Etat ainsi que les mécanismes de la croissance enregistrée par l’agriculture danoise.

Lire la suite

Daniel Raff (University of Pennsylvania)

3, 15, 22 et 24 mai - Conférences - EHESS, Paris

Daniel Raff, invité par Yves Cohen (PRATO), est un économiste et un historien, professeur de management à l’université de Pennsylvanie (Wharton School). Ses recherches, au-delà de thèmes plus particuliers comme l’histoire du commerce et celle de l’industrie automobile, l’ont toujours porté à étudier celle de l’histoire économique elle-même. Il s’intéresse depuis plusieurs années à l’histoire du livre.

Lire la suite

Lisa Moses Leff (American University)

4, 9 et 16 mai - Conférences - EHESS, Paris

Lisa Moses Leff, professeur à l’American University à Washington DC, spécialiste de l’histoire et l’historiographie des Juifs en France aux XIXe et XXe siècles, est invitée par Nancy L. Green (GGh-Terres). Ses recherches ont innové en analysant le solidarisme et l’internationalisme juif au XIXe siècle qui fut son premier livre. Son nouveau livre, The Archives Thief, étudie le parcours d’une figure bien connue des historiens du judaïsme français, Zosa Szajkowski, et la façon dont les archives, et leur sauvetage/vol font partie intégrante des questions de construction historiographique.

Lire la suite

Tijana Krstic (Central European University de Budapest)

4, 5, 17 et 18 mai  - Conférences - EHESS, Paris

Historienne de l’empire Ottoman à l’époque moderne et de ses connexions avec le reste du monde, Tijana Krstic, Associate Professor du Central European University de Budapest, invitée par Natalia Muchnik (GEI), s’intéresse à la circulation des textes, des objets, des hommes et des concepts politico-religieux à travers les frontières impériales, culturelles et confessionnelles. Son premier livre, Conversions to Islam: Narratives of Religious Change and Communal Politics in the Early Modern Ottoman Empire (2011), explorait la manière dont les musulmans ottomans et les auteurs chrétiens concevaient la conversion à l’Islam entre le XVe et le XVIIe siècle. Elle s’est ensuite tournée vers le monde méditerranéen, à travers l’expérience des morisques réfugiés dans l’empire Ottoman, et leur place dans les relations avec les Habsbourgs. Elle porte actuellement un projet intitulé The Fashioning of a Sunni Orthodoxy and the Entangled Histories of Confession Building in the Ottoman Empire, 15th-17th Centuries financé par l’ERC.

Lire la suite

Francesca Trivellato (Yale University)

5, 15, 18 mai et 2 juin - Conférences - EHESS, Paris

Professeure d’histoire à l'Université de Yale, Francesca Trivellato s’est imposée dans les années récentes comme une figure essentielle de la recherche historique sur l’époque moderne et comme une protagoniste importante de la réflexion historiographique en cours. Formée à la micro-histoire italienne, elle s’est en particulier attachée à penser l’articulation du local au global. Au sein d’une production scientifique importante, son livre majeur, The Familiarity of Strangers : The Sephardic Diaspora, Livorno, and Cross-Cultural Trade in the Early-Modern Period, est devenu une référence centrale. Pendant son séjour à l’EHESS, Francesca Trivellato, invitée par Jacques Revel (GEHM), Sabina Loriga (GEHM) et Silvia Sebastiani (GEHM) donnera quatre séminaires sur les thématiques qui sont au cœur de son travail, et notamment sur les questions engendrées par le développement de l'histoire globale, les débats sur le crédit et sur l'usure au XVIIIe siècle, les réseaux commerciaux et le droit maritime au XVIIe siècle.

Lire la suite

Wim Decock (Université catholique de Louvain)

9, 17, 22 et 27 mai - Conférences - EHESS, Paris

Wim Decock est professeur à la faculté de droit de l'Université catholique de Louvain. Il est également chercheur associé au Max Planck Institut für Europäische Rechtsgeschichte de Francfort, où il a dirigé une équipe de recherche de 2012 à 2014. Invité par Sylvain Piron (ALHoMA), il présentera ses travaux portant sur les fondations historiques du droit des contrats, en observant leur reformulation par la théologie morale catholique de l'époque moderne.

Lire la suite

David Ohana (Ben-Gurion University of the Negev)

11, 18, 23 mai et 6 juin - Conférences - EHESS, Paris

David Ohana, professeur d’histoire à l’université Ben-Gourion du Neguev, invité par Sylvie Anne Goldberg (EJ), s’est spécialisé dans l’histoire européenne contemporaine et l’histoire juive. Il a enseigné à l’Université hébraïque de Jérusalem, à la Sorbonne, à l’Université Harvard, et à l’Université Berkeley en Californie. II a été senior Fellow à l’Institut Van Leer de Jérusalem, où il a fondé et dirigé le Forum pour les cultures méditerranéennes. Ses recherches orientées sur l’histoire culturelle et intellectuelle de l’Europe moderne, l’ont conduit à étudier notamment la philosophie politique, l’étude comparée des mythes nationaux, les études méditerranéennes, ainsi que l’idéologie sioniste et l’identité israélienne. Parmi ses nombreux ouvrages :The Origins of Israeli Mythology - Neither Canaanites nor Crusaders (2012), et Nationalizing Judaism: Zionism as Theological ideology (2017).

Lire la suite

Chercheur invité du CRH

Samuel Knafo (University of Sussex)

10 et 12 mai - Conférences -  EPHE et EHESS, Paris

Samuel Knafo est Senior Lecturer au Département des relations internationales de la School of Global Studies de l'Université de Sussex. Invité du CRH, il présentera ses travaux, au sein du séminaire de Laure Quennouëlle-Corre (GRHECO) et du séminaire collectif du groupe. Ceux-ci se situent au carrefour de l’économie politique et de l’histoire internationale. Il a notamment publié : The Making of Modern Finance: Liberal Financial Governance and the Gold Standard (2013) qui a été récompensé en 2014 par IPEG (International Political Economy Group) Book Prize.  

Lire la suite

---

Appel à communications

La Visual History Archive, retours d’expériences de recherche

Appel à communications - Date limite de dépôt : 9 mai - American University of Paris, Paris

L’objectif de cette journée d’étude - organisée par Emmanuel Debono (ENS de Lyon), Constance Pâris de Bollardière (AUP), portée par un comité scientifique composé de Brian Schiff (AUP), Philip Golub (AUP), Susan Perry (AUP), Annette Wieviorka (CNRS-IRICE) et Claire Zalc (CNRS-IHMC) - est de rassembler une dizaine de chercheurs de différentes disciplines ayant fait usage de la Visual History Archive (VHA). En s’appuyant sur des travaux réalisés et des expériences de recherche, il s’agira de croiser les regards sur les apports et les limites de cette collection de témoignages. Mettre en perspective la VHA avec d’autres témoignages (écrits, audios ou vidéos), questionner sa valeur parmi d’autres types de sources, ouvrir une discussion sur les difficultés méthodologiques rencontrées par ses utilisateurs et envisager de nouveaux usages de la collection seront les principaux points abordés au cours de deux journées au mois d'octobre 2017.

Lire la suite

---

Parution

Histoire & Mesure

Varia, Volume XXXI-2, 2016

Deux dossiers forment ce numéro. Le premier traite de la ville médiévale et de ses bâtisseurs, autour de la géolocalisation des muqarnas, propres à la diffusion de l’art almoravide en Méditerranée, et autour d'une analyse spatiale des marques laissées par les tailleurs dans le cloître de la cathédrale de Tolède. Le second dossier porte sur la mesure des affaires judiciaires à l’époque moderne. D'une part, les actes de rémission en Brabant témoignent de l’affirmation du prince dans la résolution des conflits et le contrôle des homicides. D'autre part, l'étude des jugements pour faux témoignages au Parlement de Paris révèle une sensibilité au contexte politique et aux caractéristiques sociales des témoins. Enfin, la cartographie des organisations et des personnes engagées dans la lutte contre les fléaux sociaux, pour la France de l’entre-deux-guerres, montre l’existence d’un espace commun d’engagement.  

Lire la suite

---

Thèses

Ragion Di Stato E Salvezza Dell’Anima
Il riscatto dei cristiani captivi in Maghreb attraverso le redenzioni mercedarie (1575-1725)

Michele Bosco

Thèse dirigée en co-tutelle sous la direction de Kaiser Wolfgang (EHESS) et Lucia Felici (Università degli Studi di Firenze), soutenue le 27 avril 2017, devant un jury composé de Giovanna Fiume (Università degli Studi di Palermo) et Bernard Vincent (EHESS).

---

Evénements à venir

Andrew Mendelsohn (University of London, Queen Mary)

7 juin - Conférence - EHESS, Paris

Le secret et l'espace politique

7 au 9 juin - Colloque - Università degli Studi di Siena Sienne

Vers un monde avec drogues?

8 juin - Demi-journée d'étude - EHESS, Paris

Ce qui a changé depuis le XXe siècle
À quoi sert encore l’histoire juive ?

9 juin - Conférence - Musée d'art et d'histoire du judaïsme, Paris

L'un et le tout

22 et 23 juin - Forum du CRH - EHESS, Paris

Enquêter sur les réputations

26 juin - Colloque - EHESS, Paris